Journal de bord

6 au 13 juillet 2019 : une semaine à la 16e World Gymnaestrada à Dornbirn ! 

12.08.2019

Comment revenir sur une semaine aussi intense, folle, drôle, magnifique que celle de la Gymnaestrada 2019 ? Comment trouver les bons mots, donner les détails qui comptent, faire passer les émotions que le Groupe Fribourg a vécues du 6 au 13 juillet à Dornbirn ? Mission compliquée, voire très compliquée, mais acceptée. Voici un retour jour par jour, pour un « bref » mais bel aperçu !

Samedi 6 juillet

C’est le grand jour, celui tant attendu depuis des mois ! Le rendez-vous est donné à 11h00 au parking St-Léonard à Fribourg. Tout le monde se rejoint par différents moyens : on se croise dans le train, on arrive en bus, on fait du co-voiturage… jusqu’à être tous ensemble, prêts à partir. Sur le parking, deux cars nous attendent. Il n’en faut pas moins pour les 140 gymnastes du Groupe Fribourg ! Après un speech et quelques « au revoir » aux proches, tout le monde embarque. A peine partis que José (un des chauffeurs) nous dit : « La ceinture c’est obligatoire, pour ceux qui veulent la mettre… » On rit déjà, ça annonce la couleur. Dans l’autre car, « Handclap » (devenu notre hymne) fait déjà danser tout le monde dans les allées.

Après 5 heures de route et une halte sur une aire d’autoroute (le temps d’acheter des bonbons, des glaces ou d’entamer la longue lignée des photos collectors), nous voilà à Hohenems à la « Mittelschule Herrenried ». On décharge, on prend nos quartiers (une chambre = une salle de classe, ou vice-versa), on récupère nos cartes de fête, bons-repas, cadeaux de bienvenue et tutti quanti. Sans s’attarder, il est le temps de partir explorer ! Sans qu’il nous faille trop de temps, on comprend que l’ambiance est au centre de Dornbirn ce soir-là l Musique sur scène, gymnastes dans les rues des quatre coins du monde : Angleterre, Japon, Australie, Italie… Le ton est donné : Welcome to the 16th World Gymnaestrada ! Mais quand même le vrai début c’est demain, dimanche 7 juillet…

Après 5 heures de route et une halte sur une aire d’autoroute (le temps d’acheter des bonbons, des glaces ou d’entamer la longue lignée des photos collectors), nous voilà à Hohenems à la « Mittelschule Herrenried ». On décharge, on prend nos quartiers (une chambre = une salle de classe, ou vice-versa), on récupère nos cartes de fête, bons-repas, cadeaux de bienvenue et tutti quanti. Sans s’attarder, il est le temps de partir explorer ! Sans qu’il nous faille trop de temps, on comprend que l’ambiance est au centre de Dornbirn ce soir-là ! Musique sur scène, gymnastes des quatre coins du monde dans les rues : Angleterre, Japon, Australie, Italie… Le ton est donné : Welcome to the 16th World Gymnaestrada ! Mais quand même le vrai début c’est demain, dimanche 7 juillet…

 

Dimanche 7 juillet

Premier matin, à chacun son rythme… surtout pour récupérer de la première soirée ! Rendez-vous en fin de matinée à la « Messe » de Dornbirn, là où tout se passe. Pas facile pour tout le monde : après s’être perdu 2-3 fois (pour certains), on arrive finalement à bon port pour découvrir le coeur de la Gymnaestrada 2019 et toutes les « halles » de spectacle. Premier défi : réussir à aller manger… avec une queue d’au moins 200 mètres. Forcément 20’000 personnes qui veulent manger en même temps, ce n’est pas simple. La patience, la patience !

On attend aussi impatiemment la cérémonie d’ouverture de l’après-midi, qui doit avoir lieu à 16h00. Il fait beau mais… des torrents de pluie sont annoncés pour 16h00. Incertains, les organisateurs attendent 14h30 pour décréter le report de la cérémonie au mercredi ! Et pas manqué, c’est un orage tropical qui tombe sur Dornbirn à cette heure pile. Heureusement mais dommage aussi car une cérémonie d’ouverture c’est toujours mieux… le premier jour d’un événement.

En soirée, le village d’Hohenems invite tous les gymnastes « résidents » du village pour un accueil chaleureux. Musique traditionnelle, saucisses et frites… Bref, on n’est pas vraiment dépaysé. Au final, Dornbirn c’était fun la veille… On s’y retrouve avec la plupart du groupe plus tard dans la soirée. Ambiance assurée dans les trains : c’est dimanche, presque minuit, et tout le monde danse et chante ! Certains usagers ont dû être ravis :)

 

Lundi 8 juillet

Même sans cérémonie d’ouverture, la Gymnaestrada a officiellement commencé - et donc les représentations de chaque groupe et pays aussi ! Parmi le Groupe Fribourg, il y a ceux qui s’empressent d’aller à la « Messe » regarder les premiers groupes (voire même les noter, pour un rapport complet en fin d’aventure !). D’ailleurs, via WhatsApp chacun y va de ses conseils sur les meilleurs groupes à voir… ou à moins voir (mais chut) ;) Il y a aussi ceux qui se lèvent tranquillement, ceux qui « pèdzent » au petit-déjeuner ou encore ceux qui partent visiter. Bref, une matinée dans la joie et la bonne humeur selon les préférences de chacun !

L’après-midi, c’est regroupement obligatoire pour tous ! Direction Bregenz pour aller voir le groupe de gymnastique grande surface 35+ dans lequel se trouvent d’autres gymnastes fribourgeoises. A 140, il y a de quoi donner de la voix dans ce grand stade et soutenir au pied de guerre leur représentation ! Anecdote : ayant pris le mauvais chemin (à l’opposé de l’entrée du stade) et le temps pressant, on s’est quelque peu imposé pour entrer par effraction via une porte non autorisée. Heureusement, Annie a pu remettre la « Plaque d’Or » de chocolat à la jeune fille qui a bien malgré elle dû nous laisser passer ! Le tout, toujours dans la bonne humeur bien sûr !

Pour plusieurs gymnastes de groupe, c’est la soirée suisse qui est au programme. Chacun est libre d’y aller ou non… mais celui ou celle qui a manqué cette soirée a certainement loupé un show époustouflant ! Waow, quelle classe et quelle qualité ! On se rappellera de cette soirée pendant encore longtemps… les petits suisses mettent la barre haut, très très haut :)

Et puis, le calme est de rigueur car mardi commencent les choses sérieuses : la première représentation d’Immersion à la World Gymnaestrada 2019 ! C’est l’occasion pour certains de répéter dehors dans la cour de l’école… ou aussi un peu plus loin, dans un autre village, à côté d’un arrêt de bus, pour une partie du groupe s’étant légèrement perdu dans la cambrousse de la région de Voralberg !

 

Mardi 9 juillet

Cette fois, on y est ! Petit-déjeuner ensemble et premiers maquillages et coiffures à l’école avant de partir pour la « Messe » de Dornbirn. L’excitation est à son comble et la pression monte. On découvre les coulisses du « Hall 13 ». La gestion et l’installation du matériel sont un des plus grands challenges pour cette première représentation et les autres. Il faut quand même démonter, déplacer et remonter un portique d’anneaux en quelques minutes ! Sans compter le nombre incalculable de tapis et trampolines à installer. Dehors, tout le monde se prépare dans la bonne humeur. On lance un « Handclap » au milieu des autres participants et visiteurs, qui apprécient et filment la scène. Et puis, c’est le moment de se concentrer…

Derrière la scène, on s’échauffe puis on se rassemble pour écouter une fois la musique en entier, au calme. L’occasion de se mettre dans nos rôles respectifs, de penser aux derniers détails, aux émotions et à tout le parcours qui nous a amenés jusque là. L’émotion est palpable et ensemble, on ne fait plus qu’un. Voilà que c’est à notre tour, le public est là et en nombre, prêt à nous voir. Une fois la transition du matériel faite, les anneaux et tout en place, on a à peine le temps de se rassembler pour un cri de guerre que la musique est lancée : c’est parti pour 13 minutes d’IMMERSION…

La dernière note résonne dans la Halle 13… position finale, le filet ouvert et les poissons s’y échappant, on attend le feedback du public. Boum, tout le monde se lève et applaudit ! Sentiment indescriptible, c’est la joie sur tous les visages du groupe ! Tout n’était pas parfait mais à ce stade, la perfection n’est plus essentielle : le retour magnifique et positif du public l’est. On ne lâchera rien pour les deux prochaines représentations.

Une fois remis de ce premier show, l’après-midi est libre mais on se retrouve tous à 17h00 pour installer le matériel pour le lendemain. Comme nous passerons en premier, tôt, toute avance est non négligeable. C’est aussi l’occasion de donner un coup de frais au filet : atelier couture version géante. C’est fun, ce n’est pas tous les jours qu’on s’attelle à ce genre de tâches. Et puis dodo : mercredi est une longue journée !

Mercredi 10 juillet

6h30 : bonjour, tout le monde au petit-déjeuner (avancé rien que pour nous, merci à l’équipe de l’école d’Hohenems) ! On ne perd pas une minute, il ne faut pas être en retard. Représentation à 9h20 et on se demande : est-ce qu’il y aura quand même du monde ? Mais oui, les bruits ont couru très vite depuis lundi, la distribution de nos flyers aussi et la Halle 13 est déjà pleine : on est ravis. La préparation et les maquillages sont efficaces, le matériel est en place. Un deuxième show encore plus abouti… et à chaque fois l’énergie monte ! Les gens sont pris par IMMERSION, plongent avec nous, applaudissent… sentiment magique !

Le reste de la matinée nous laisse le temps d’aller explorer et regarder d’autres productions. On en profite car l’après-midi a lieu le report de la cérémonie d’ouverture. 14h00 : tous réunis aux abords du stade où se déroule la cérémonie. Une vague de gymnastes suisses ! Il y a du rouge partout, environ 3500 helvètes pour être exact. En attendant l’entrée dans le stade (ça prend du temps pour 20’000 personnes !), tout le monde danse, rigole, chante. Mais il fait quand même chaud en plein cagnard… Après 1h30 d’entrée de gymnastes dans le stade, le show peut commencer et la 16e World Gymnaestrada est enfin officiellement ouverte !

La cérémonie à peine terminée, tout le monde se presse déjà pour échanger ses habits, étape essentielle de la Gymnaestrada. On court après les habits finlandais ou canadiens, les autres nations courent après nos sacs et nos vestes ; le sac des Etats-Unis est à l’image du pays : très grand ; les tenues africaines sont colorées… Bref, il y en a pour tous les goûts !

Pour la soirée, c’est souper offert tous ensemble. Original : buffet à volonté sur une aire d’autoroute à 20 min à pied d’Hohenems. Forcément, réserver pour 140 personnes n’est pas chose simple… Mais qui n’a jamais rêvé de pouvoir se servir de tout ce que tu veux au buffet chaud, froid ou au buffet desserts ? Bref, on adore ! Ensuite, c’est soirée libre et petite fête pour ceux qui veulent. La journée de jeudi est libre et sans gymnastique, de quoi pouvoir se laisser un peu aller. Santé !

 

Jeudi 11 juillet

C’est la pause ! Journée libre pour tout le monde. Certains vont voir des productions, d’autres se balader, certains faire du shopping… une équipe fait la grasse mat’ aussi :) En fin de journée, les soirées nationales continuent d’avoir lieu. Soirée japonaise pour certains en l’occurrence.

Vendredi 12 juillet

Vendredi : journée culminante, apogée de cette Gymnaestrada ! C’est l’heure de la toute dernière représentation d’IMMERSION. Cette fois, c’est certain : les gens se pressent pour venir nous voir (sans oublier les autres groupes !). On passe à 12h40 et déjà à 9h30, la Halle 13 est pleine à craquer. Les gens viennent jusqu’à 2h avant, ça fait chaud au coeur. Mais notre meilleur spectateur ce jour-là, c’est Franky !!! Emotions au plus haut pour tout le monde et pas question de craquer avant la production. Pas si facile. L’état d’esprit à ce moment-là ? 140 gymnastes qui ne font plus qu’un : le Groupe Fribourg ! Un cri de guerre avec Franky, un public surchauffé et c’est parti… dernière IMMERSION pour tout le monde. Malgré la fatigue, on emporte tout le monde avec nous. Sur les visages de chaque gymnaste, l’expression de l’aventure et l’histoire d’IMMERSION après 2 ans de travail. C’est beau, il n’y a pas d’autres mots. A la 13e minute, le filet s’ouvre, position finale : silence, puis un vrombissement d’applaudissements. Certaines personnes dans le public pleurent, d’autres sourient, d’autres tiennent leur tête avec les mains. Notre speaker, un de nos meilleurs supporters (merci !), nous félicite et crie : GROUUUPE FRIBOURG. Quelques « olas » avec le public et voilà, on range. Place à la célébration et aux dernières heures de cette Gymnaestrada fabuleuse !

En soirée, c’est apéro géant à la buvette du stade de foot à côté de l’école d’Hohenems, ouverte et privatisée rien que pour nous. C’est magnifique ! L’heure des remerciements a commencé, non sans émotion. Les moniteurs distinguent certains gymnastes pour leur assiduité et présence constante aux entrainements, pour leur contribution, pour leurs gaffes, pour leurs chutes… Les gymnastes font la surprise d’un album photo pour chaque moniteur, signé par tous. Une dernière virée à Dornbirn ensuite pour finir la soirée à la buvette - ambiance au max toute la nuit !

Samedi 13 juillet

Samedi matin : petits yeux et Gala FIG pour tous ! Le spectacle est varié, des dizaines de nations représentées et il n’y aurait pas meilleur moyen pour nous de finir la Gymnaestrada malgré la fatigue. Un dernier repas et il est temps de boucler les valises. On vide les salles de classe à Hohenems, tout le monde attend dans la cour d’école. Dernier speech et derniers remerciements… Les deux cars nous attendent, direction : Fribourg ! 5 heures de temps pour rêver de cette semaine mémorable…

Ce bref récit vous aura donné une vague idée de ce qu'est une Gymneasetrada, ou vous aura rappelé de bons souvenirs. Mais une chose est sûre : une Gymnaestrada, ça se vit !

MERCI POUR TOUT GROUPE FRIBOURG ! <3 

 

Apéritif de soutien à Bulle

29.06.2019

29 juin 2019 : on y est ! Il est l’heure de la dernière représentation d’Immersion en Suisse pour le Groupe Fribourg… L’occasion pour les familles et les amis de venir voir et soutenir en terres fribourgeoises tout le travail accompli avant le départ tant attendu pour Dornbirn ! 

Sous une chaleur de plomb, les 138 gymnastes du Groupe Fribourg se sont réunis à la Salle Omnisports de Bulle pour une dernière mise au point (bien nécessaire) avant les deux représentations de 16h00 et 19h00. Après un dernier entrainement datant du 2 juin et une Fête fédérale entre deux, le rafraichissement était nécessaire. Ça ne concernait malheureusement que la mémoire et non la température ;)

Au programme de la journée : maquillage, échauffement, entrainement à blanc et c’est parti pour le show. Après un discours donné par deux gymnastes du groupe, une équipe de rock acrobatique de Neuchâtel a fait l’honneur de sa présence avec une superbe démo au public. Et puis place à Immersion, 13 minutes intenses, pour finir par un apéritif dînatoire bien mérité pour le public et les gymnastes.

Pour la représentation du soir, le Groupe Fribourg a eu la chance d’accueillir son MEILLEUR spectateur, à qui le spectacle a d’ailleurs été dédié : FRANKY. Merci à lui d’avoir fait le chemin, quelle émotion de pouvoir faire Immersion devant lui, pour lui !

A 21h00, place à l’apéro. A ce moment, la 16e Gymnaestrada ne semble définitivement plus très loin… Départ dans une semaine, santé tout le monde !

 

 

28/28 : dernier entrainement du Groupe Fribourg à Domdidier !

02.06.2019

Le 2 juin 2019 sonne le 28e et dernier entrainement du Groupe Fribourg dans l’aventure de la Gymnaestrada 2019. Une « première dernière » alors qu’au fond rien a encore réellement commencé ! Et la semaine à Dornbirn approche à grands pas…

 

Après presque un mois sans entrainement suite à la Première du 4 mai, il faut se remettre dans le bain, peaufiner les détails, ajuster certains exercices, se remémoriser les temps, réinterpréter les émotions… Le planning de ce dernier entrainement est chargé mais les gymnastes sont motivés, gonflés à bloc. Personne ne semble non plus bien réaliser que – d’une certaine manière – le début de la fin a commencé !

Pour l’heure, un objectif avant Dornbirn : la préparation aux deux dernières représentations publiques en Suisse, suivies chacune d’un apéritif de soutien, le 29 juin à la Salle Omnisports de Bulle.

 

 

4 MAI 2019 : GYMNAESTRADA PREMIERE à Fribourg

04.05.2019

Le samedi 4 mai 2019 a eu lieu la Gymnaestrada Première en terres fribourgeoises, à la Halle Ste-Croix de Fribourg… L’excitation était à son comble ! Après plus d’un an et demi d’entrainement, le moment est enfin venu pour le Groupe Fribourg de dévoiler « Immersion » au grand public. Devant un public de plus de 1000 personnes, les gymnastes du Groupe Fribourg ont donné leur maximum, le tout dans une ambiance heureuse et soudée !

Retour sur cette journée incroyable avec les témoignages d’Elodie, Elias, Salomé et Antony :

Le 4 mai 2019 était une date attendue de tous. De mon côté, j'avais bon espoir que notre production se passe bien, que nous tirions tous à la même corde et que l'effet si particulier des représentations publiques se produise pour tous en même temps. Je n'ai pas été déçue. Déjà en voyant le monde qui remplissait la salle à la représentation de l'après-midi, j'ai été portée et eu l'impression que ça avait marché pour tout le groupe. Je pensais toutefois que la représentation du soir serait encore plus magique, comme souvent lors des soirées de gym. C'était sans compter la longueur de la journée et la fatigue qui s'est malheureusement fait sentir. Au final, il me semble que nous étions tous très contents de l'effet que notre production a eu sur le public et de constater que nous pouvions le faire, que nous pouvions être à la hauteur des attentes de nos moniteurs ! Et la journée a également rempli une autre mission importante : consolider l'esprit de groupe et nous donner une chorégraphie entraînante qu'on aime déjà reprendre souvent :-)  -  Elodie S.

 

Comment ai-je vécu la Gymnaestrada Première à Fribourg ? C’était une journée stressante, pour sûr. Pour la première fois depuis deux ans, l’enjeu s’est concrétisé et il fallait être au top, coûte que coûte. Malgré tout, je reste persuadé que cette tension a été positive car elle m’a permis d’offrir le meilleur de moi-même malgré les conditions de « show », c’est à dire un échauffement assez rapide et une attente assez longue avant le début de la production. Je garde quand même un excellent souvenir de cette journée. L’ambiance du groupe était géniale, encore plus que d’habitude : l’objectif était en vue et tout le monde s’encourageait et s’entraidait pour les derniers préparatifs. À la fin de notre prestation, quand j’ai vu le public applaudir, c’était un soulagement pour moi et aussi la confirmation que je comptais bien refaire une Gymnaestrada.  -  Elias T.

 

Honnêtement, cette journée était longuement attendue. Pouvoir enfin dévoiler au public notre production travaillée de nombreux dimanches matins, rien ne nous réjouissait plus que ça. En costumes, maquillés, coiffés, pailletés, nous voilà dans le couloir avant la prestation. Le stress et l’adrénaline commencent à monter car chacun veut donner le meilleur de lui même. Tous concentrés durant les 13 minutes de musique, on essaie de transmettre au public, les émotions qui traversent l’histoire du héros de ce spectacle. La musique s’arrête, pas le temps de décompresser, on déplace le matériel directement et enfin on peut souffler. Le public avait l’air content et les autres gymnastes aussi, ça devait être bien. En faisant partie du programme, il est assez difficile de se rendre compte de l’efficacité des effets de groupe et de la beauté du programme. On fait partie de quelque chose de plus grand que nous. Une journée comme la première à Fribourg avec ces deux représentations, le rangement du matériel et le verre d’après représentation permet vraiment au groupe de se souder encore plus et ça fait plaisir à voir. La Gymnaestrada est une expérience incroyable de partage et de rencontres. J’espère passer une semaine digne de cette première à Dornbirn avec ce cher Groupe Fribourg !  -  Salomé N. 

 

La journée a commencé super tôt. Nous nous sommes tous vus sur place bien avant l'heure de la représentation pour s'assurer que tout roule jusqu'au dernier détail. En arrivant, on entre dans cette immense halle triple, remplie uniquement d'autres gymnastes qui exécutent leurs derniers préparatifs. A ce moment-là, je ne réalise pas encore que c'est le grand jour et que nous allons faire notre représentation devant un public; mais à peine le temps d'arriver et de saluer les amis qu'il faut déjà commencer à se mettre en condition. On commence par le maquillage, puis vient le moment d'enfiler les costumes, et finalement nous sommes déjà en train de revoir notre spectacle en musique juste avant la première représentation. Au fur et à mesure de ces préparatifs, on sent cette petite boule de stress qui nous prend à l'estomac grandir et grandir plus le temps avance, vous savez, celle qui nous fait aller aux toilettes cinq ou six fois par heure pour évacuer le fameux “pipi du stress”.

Et là, tout le groupe est prêt dans le couloir, prêt à faire voyager le public.

Le spectacle commence. C'est parti pour 15 minutes qui en fait en paraissent au maximum 5. On est tellement concentré et dans notre personnage que c'est parfois difficile de ressortir la tête pour faire passer ce que l'on exprime au public étant assis au fond.

En parlant du public, c'est un moment d'accroche avec un spectateur qui m'a le plus marqué dans mon rôle. Je me souviens être à genoux collé au gradin, j'ai attrapé un homme du regard et je l'ai emporté avec moi dans l'épisode le plus combattif du spectacle. Je n'oublierai jamais l'expression de ce monsieur qui en même temps me disait :”Qu'est-ce qu'il a à me fixer celui-là”, “Est-ce que je le connais, lui ai-je fait quelque chose, quel est son problème?”. Et le plus beau c'est que bien qu'il essayait de décrocher son regard du mien, il ne pouvait s'empêcher de retourner la tête vers moi pour voir si je le provoquais encore.

Le plus difficile c'est quand ça se termine. On a envie de tous se féliciter les uns les autres et de discuter de ce qu'on a fait, mais on doit rester concentré pour démonter notre installation scénique. Heureusement ce n'est qu'une étape de courte durée et on se retrouve vite à l'extérieur pour profiter des réjouissances en groupe !  -  Antony B.

Beaucoup de belles photos de cette journée sont disponibles dans notre galerie ainsi que sur https://www.jo-bersier.ch/gymnaestrada-premiere

 

Les costumes sont (enfin) arrivés !

07.04.2019

Après quelques aventures et blocages à la douane, les quelque 140 costumes du Groupe Fribourg sont enfin là ! Ô joie, bonheur et avant tout surprise pour les gymnastes ! Ni une ni deux, on enfile le tout et déjà l’effet de masse fait son effet… 140 gymnastes en costumes, ça ne passe forcément pas inaperçu. 

En ce dimanche matin du 7 avril, c’est le premier entrainement complet en costumes. Et ça tombe bien, une journaliste et un photographe de La Liberté sont là pour immortaliser le moment. Article à suivre… 

 

2e camp d'entrainement à Grosswangen

25.02.2019

Les 23 et 24 février, départ pour Grosswangen (LU) pour un week-end d’entrainement intensif ! Samedi à 9h00, le Groupe Fribourg est arrivé et tout le monde s’active pour le montage du portique et du matériel.

Un camp, c’est plus qu’un simple entrainement. C’est l’occasion de tisser des liens toujours plus forts entre les membres du groupe, de se connaître un peu mieux, de passer du temps ensemble aux repas, de faire des jeux, de tout donner mais aussi de relâcher la pression à certains moments… Mais SURTOUT, c’est le moment de lancer un bon cri de guerre concocté par Ludo et Jérémy.

Un camp qui roule comme sur des roulettes, comme on les aime ! Et tout le travail accompli commence à payer ! Reste plus qu'à peaufiner les derniers détails lors des prochains entrainements.

 

Hello 2019 !

13.01.2019

13 janvier, on démarre les entrainements de « l’année A » ! Dans 6 mois, la 16e Gymnaestrada touchera déjà à sa fin pour le Groupe Fribourg et les gymnastes du monde entier. 

Objectif de ce premier entrainement de l’année : parfaire les passages de la production et avancer, avancer, avancer car le temps file ! Avant le départ pour Dornbirn, il ne reste au total que :

  • 6 entrainements le dimanche matin
  • 1 week-end de camp d’entrainement à Grosswangen
  • 1 Gymnaestrada Première à Fribourg le 4 mai 
  • 2 repas de soutien le 29 juin

Gonflés à bloc et en route pour la dernière ligne droite - le compte à rebours a commencé !

Visite de la FSG et nouveau portique

02.12.2018

Le 2 décembre 2018 : entrainement crucial à Guin ! C’est le dernier entrainement de l’année, certes, mais ce n’est pas tout. Aujourd’hui, nous recevons la visite de la Fédération suisse de gymnastique. Daniel et Christian sont là pour regarder et évaluer la production, collecter et donner des informations importantes pour Dornbirn et la Première qui a lieu le 4 mai 2019 à Fribourg. Les feed-backs sont très encourageants mais il y encore du travail... 2019 s’annonce bien !

Un autre invité de taille est aussi là pour la première fois : le portique de la Fédération fribourgeoise de gymnastique. Entièrement rénové, allégé, le portique nous servira jusqu’au bout de l’aventure ! Un nouvel ami dont il faut prendre soin et qui prend du temps à installer. Les gymnastes sont à leur poste, tout doit être parfaitement cadré. Monter le portique est une chose, le faire rapidement en est une autre. Le challenge est lancé...

Belles fêtes de fin d'année !

 

 Les tenues du Groupe Fribourg sont arrivées !

04.11.2018

Des cartons et une montagne de t-shirts, tops et jaquettes. Bonheur, les tenues du Groupe Fribourg sont enfin là ! Voilà ce qui nous attend à Guin en ce 4 novembre 2018. Après l’entrainement, chacun récupère sa commande. Au total : 324 articles ! 

Figurent sur ces habits notre superbe logo “Immersion” du Groupe Fribourg (ndlr : merci encore à Violaine pour sa créativité !) ainsi que la mention “Gymnaestrada 2019”, sans oublier le “#groupefribourg”. On est 2.0 ou on ne l’est pas :)

Bien entendu, on en profite pour faire une photo de groupe une fois les habits mis. Tout de suite, la cohésion du groupe est encore plus forte !

 

 C’est la reprise !

02.09.2018

Après un bel été, voilà déjà la reprise ! On est heureux de se retrouver à Domdidier, bronzés ou moins bronzés. Au programme de cet entrainement du 2 septembre : jeu pour rafraichir les prénoms (oui à 140, ce n’est pas toujours facile), échauffement et avancement de la production. L’avant-dernière musique est déjà en route, on ne chôme pas – la fin de l’année est déjà bientôt là !

 

La première saison est déjà terminée

01.07.2018

Le temps file et nous voici déjà aux portes de l’été ! En ce 1er juillet, le dernier entrainement de la première saison est déjà terminé... De quoi laisser aux gymnastes le temps de souffler, de partir en vacances et se reposer avant la reprise en septembre.

Mais attention : il ne faut rien oublier, garder en tête ses passages et ses chorégraphies. Le niveau “post-vacances” doit être aussi bien qu’avant, le challenge est donné car la deuxième et dernière saison avant la Gymnaestrada passera encore plus vite !

Bon été !

 

Camp d’entrainement à Grosswangen

21-22.04.2018

Nous voici à l’étape essentielle de la préparation à la Gymnaestrada : le premier camp d’entrainement !

Pour ce faire, le Groupe Fribourg a passé la barrière du Röstigraben pour se rendre à Grosswangen les 21 et 22 avril 2018, le temps d’un week-end. Dans le village lucernois, le centre sportif offre toute la place et les infrastructures nécessaires à la production du groupe. 

Alors que les objectifs du camp sont bien sûr d'avancer le programme, de mettre en commun et de revoir certains passages, c’est aussi l’occasion de forger l’esprit d’équipe et l’amitié entre les gymnastes. Il ne reste plus qu’à trouver un cri de guerre.

Au taquet pour la suite de l'avanture !

 

On passe sur Radio Fribourg

12.03.2018

Le 12 mars 2018, après une visite de Radio Fribourg un dimanche matin d’entraînement, le Groupe Fribourg a l’honneur de passer dans l’émission “Les Fruits de la Passion”.

C’est l’occasion pour nous de présenter notre projet, son histoire ainsi que ses défis. Les les gymnastes ont pu parler de leur implication dans l’aventure, de leurs motivations mais aussi - pour certains - de leurs anciennes participations à la Gymnaestrada.

D’ailleurs, même s’il reste du temps avant le Jour J, le but est aussi de donner envie et d’attiser la curiosité pour la production du groupe, intitulée “Immersion”.

Un grand merci à Caroline Kenklies pour cette interview !

Réécoutez l'émission ici.

 

Essayage des tenues FSG

04.03.2018

Qui dit événement mondial, dit tenue nationale ! Le 4 mars 2018, ce sont des dizaines de cartons qui sont amenés à la Salle Omnisports de Bulle. Le contenu : les habits officiels de la délégation suisse, à savoir des tops, t-shirts, shorts, pantalons, jaquettes, k-ways, chaussures et autres accessoires utiles - ou moins utiles.

Au cours de l’entrainement, les gymnastes ont l'occasion de faire les essayages de toutes ces tenues dans le but de commander les articles nécessaires et souhaités. Le tout aux bonnes tailles, s’il vous plait.

 

GymnastriX Cup 2018

17.02.2018

Participer à la Gymnaestrada signifie avant tout aimer la belle gymnastique et le spectacle.

C’est justement dans cet esprit qu’a eu lieu la deuxième édition de la GymnastriX Cup, organisée par le Groupe Fribourg le 17 février 2018. Il s’agit d'un concours-show où la difficulté des éléments présentés par les gymnastes rapporte des points bonus. Ainsi, plus c’est difficile (et bien exécuté), plus c’est récompensé.

Le concours s'est déroulé dans une ambiance “fun” et décontractée. Les 30 gymnastes présents à Domdidier ont fait le show devant un public venu en nombre.

Les résultats et différents articles de presse sont disponibles ici.

De nombreuses photos sont dans notre galerie.

 

1er entraînement

03.09.2017

Le 3 septembre 2017, l'été se termine gentiment tandis que sonne le grand début de l’aventure Gymnaestrada pour le Groupe Fribourg ! Plus d’une demie année après les journées d’information et de sélection, le premier entraînement est enfin là...

A Domdidier, les quelque 150 gymnastes inscrits sont réunis. Au programme, présentation de la production : son nom, son thème, son histoire et mieux encore... sa musique ! Sans oublier les traditionnelles instructions appelant à la rigueur, au travail, à l’esprit de groupe et au plaisir, bien évidemment.

L’aventure est lancée, il reste 22 mois d’ici la World Gymnaestrada 2019 de Dornbirn !